Ouverture du site :
30 juillet 2007

Les sorties du club

 

Les sorties ou animations en 2012.

 

9 janvier : Accueil du club de Coucy

Première réunion de l’année, après-midi détente, en compagnie de nos amis de Coucy.

Après les habituels vœux de bonne année et de bonne santé, séance vidéo où furent retracées les activités du deuxième semestre, marches, sorties, voyage, avant de passer quelques jeux amusants sous forme de diaporamas, puis ce fut, après avoir dégusté la traditionnelle galette, l’élection des reines et rois d’un jour.

 

10 janvier : Visite du CENZUB

Entrée du CO ' Centre opérationnel '

Visite bien locale et pourtant une découverte pour tous, en effet, ce jour, nous avons rendez-vous avec les autorités militaires du camp de Sissonne qui aimablement ont consenti à nous faire découvrir "leur bijou" : le CENZUB (Centre d’entraînement en zone urbaine).

C’est en compagnie du commandant Ségui qu’une cinquantaine d’adhérents découvrent la ville nouvelle construite depuis peu, au beau milieu du camp, véritable ville avec ses maisons, ses immeubles, ses zones commerciale et industrielle servant à la formation des militaires dans cette nouvelle forme de combat qu’est la guérilla de rue.
Un grand merci au commandant Segui pour cette visite.

 

21 janvier : L'assemblée générale

Les adhérents

C’est le rendez-vous statutaire de l’année, la tenue de notre Assemblée Générale, comme de coutume c’est par un petit mot que le président remercie les personnes présentes, puis c'est la secrétaire qui présente le rapport d‘activités bien chargé de l’année écoulée.

Le trésorier fait de même pour le rapport financier toujours très stable d’année en année, avant de rendre la parole au président qui présente les projets 2012.

Puis tout ce petit monde est appelé à mettre les pieds sous la table pour savourer le menu proposé par un restaurateur local. En attendant l’arrivée des plats, histoires et jeux nous font patienter dans une joyeuse ambiance.

Nous sommes étonnés que déjà la nuit s’est invitée.
hé! oui le temps passe vite.

 

6 février

Toujours garants des bonnes habitudes après nos jeux, un peu écourtés il est vrai, nous nous devons de fêter la chandeleur autour des crêpes et confitures que bon nombre de dames ont confectionnées, le tout accompagné d’un bon verre de cidre.

 

Le 12 février : Le Lac des cygnes.

Le cygne blanc

Direction Reims, plus précisément le Centre des Congrès pour y assister à un spectacle de ballet, oh! combien célèbre,"le Lac des Cygnes" de Tchaikovsky interprété par la troupe du "Moscou théâtre Ballet" composée de près de quarante danseurs et danseuses.
Spectacle de toute beauté !...

Le cygne noir

 

Bonne idée de sortie à renouveler


 

23 février : La chandeleur à Coucy

C’est à notre tour de rendre visite à nos amis de Coucy-le-Château pour fêter ensemble la chandeleur. Une vingtaine de personnes a fait le déplacement.
Merci à eux.

 

19 mars : Le Sénat et Sèvres



Visite d’un lieu bien connu, mais que peu d’entre nous ont eu la chance de découvrir : Le palais du Luxembourg, siège du Sénat.


le groupe

Les séances parlementaires étant interrompues en raison des élections présidentielles, le sénateur Yves Daudigny a chargé sa secrétaire de nous accompagner à la découverte de ce magnifique palais.

C’est avec une petite bise froide que nous entrons dans la cour d’honneur en compagnie de notre guide. Après les présentations, elle nous trace l’historique du lieu qui, durant les deux premiers siècles de sa construction, a bien souvent changé de propriétaires : fils, frères, sœurs des souverains successifs (avant de devenir une prison durant la terreur).

Construit par Marie de Médicis au début du 17ème siècle, il devient propriété d’état durant la révolution. C’est en 1799 que le Sénat, nouvelle Haute Assemblée Constitutive, s’y installe et y siège encore. Nous avons admiré la grande galerie du trône, la salle des conférences, divers salons desservis par la salle des bustes et bien évidemment l’hémicycle.

Au retour, seuls les plus curieux ont pu jeter un coup d’œil à la bibliothèque avant de prendre une photo de groupe sur le magnifique escalier d’honneur.

Après un rapide mais copieux déjeuner dans un restaurant voisin, direction Sèvres, célèbre pour sa cité de la Céramique.




La visite des ateliers nous fait découvrir les processus de fabrication de la porcelaine, mondialement connue.

- Moulage
- Emaillage
- Décorations couleur par couleur
- Dorures à main levée

Après chaque étape, une cuisson permet de fixer les décors.

Le soir, il nous reste suffisamment de temps pour admirer toutes ces pièces uniques, dans les salles d’exposition. Des œuvres d'art, mais pas pour toutes les bourses !
Une journée menée tambour battant mais qui a satisfait tout le monde.

 

 

21 mars : La Couronne et St Quentin

Le diaporama de notre visite


Cette fois c’est à Gauchy, que nous nous sommes donnés rendez-vous. Nous profitons des journées du "Printemps de l’Industrie" organisées par le Conseil Régional pour découvrir une entreprise de notre région.

Entrée

Cette année notre choix s’est porté sur l’imprimerie "la Couronne" leader mondial de la fabrication d’enveloppes et de pochettes.
Après un regard sur l'historique de cette société qui a su s’adapter aux dures réalités du marché, nous découvrons une immense usine bâtie sur 14 ha. D'énormes rouleaux de papiers alimentent d'impressionnantes lignes de production dans une ambiance bruyante. Un peu plus loin des enveloppes prêtes à l’emploi défilent à une vitesse vertigineuse.

Les visites, ça creuse, et c’est dans une cafétéria voisine que chacun a pu reprendre des forces.

L'après midi est consacrée à la visite du Palais Fervaque de Saint-Quentin. C’est sous un soleil de plomb, assis sur les marches de l'entrée, que notre guide nous a conté avec force détails, l’origine et la reconstruction de cette imposante bâtisse au cœur de la ville. Mais il est vrai que la visite ne se résume qu'à la grande salle.

Etant proches de l'hôtel de ville nous sommes allés faire des photos de cet édifice.
voir le diaporama

 

 

12 avril : Au bowling


Après deux ans de succès ,on s'est retrouvé nombreux au bowling de Laon.

Sitôt le repas terminé,nous nous sommes chaussés afin d'accéder aux pistes. Depuis l'année dernière les progrés ne sont pas flagrants et les deux « caniveaux », appelés dalots, gouttières ou rigoles ont souvent vu une boule.

Mais ce qui est sûr c'est que personne n'a vu passer le temps.

 

16 mai : Saint-Quentin, souterrains et touage.

Quelle chance ! le soleil absent depuis plus d’une semaine, nous accompagne à notre rendez-vous de ce matin, pas généreux c’est vrai mais présent, au marais d’Isle. Comme convenu deux guides nous attendaient, l’un pour emmener les marcheurs à la découverte de la faune et de la flore en longeant les rives du marais, l’autre en barque, plus précisément en « bacôve » pour y découvrir la même chose mais sur l’eau.

A pieds...
ou en bacôve.

Le temps passe si vite que Guy doit contre son gré, précipiter le pique-nique afin d’être à l’heure pour les rendez-vous suivants.

L’après midi le rendez-vous était au cœur de la ville, devant la basilique. Le groupe se divisa en deux équipes, l’une prenant la direction des souterrains,

La trappe d'accès aux souterrains

    l’autre celle de l’hôtel de ville et vice versa pour l’heure suivante.

Si pour quelques uns d’entre nous l’hôtel de ville était une redécouverte, pour bon nombre c’était une première, ébahi devant l'architecture du lieu ainsi que dans la salle du conseil, quant aux souterrains nous fûmes tous impressionnés par cette longue trappe qui s’ouvre telle la caverne d’ Ali Baba au milieu du boulevard et nous voilà partis en reconnaissance de ces divers passages construits au fil des siècles, l’architecture rencontrée en apportant la preuve.

C’est deux heures et demie plus tard que nous remercions nos guides pour leur prestation non sans leur demander le chemin de notre prochain rendez vous.

Le musée du touage à Riqueval : Nous découvrons un canal souterrain de près de six kilomètres permettant le passage des péniches. Le toueur est un remorqueur entraîné par des moteurs électriques se tractant à l’aide d’une énorme chaîne déposée au fond du canal lui permettant de remorquer jusqu'à cinquante péniches à la queue leu leu dans le tunnel, évitant ainsi les émanations de gaz d'échappement des moteurs.


Une vidéo nous a permis de voir ces toueurs à l'époque où le passage des péniches était important, car bon nombre de transports se faisaient par voie fluviale.
Aujourd'hui ce ne sont plus que quelques péniches de petit tonnage mais surtout les bateaux de plaisance qui continuent à emprunter cette voie.
Pour terminer la visite c'est dans les entrailles d'un toueur désaffecté que nous avons pu découvrir cette mécanique construite deux siècles plus tôt.


C'est à une heure tardive, après une dure journée pour certains, car menée tambour battant que nous nous sommes séparés pour le retour, satisfaits et prêts à repartir.

 

12 juin : A.G. Départementale à Mondrepuis et visite d'une imprimerie.

le 12 juin c'est au restaurant "le forgeron" à Mondrepuis près de nos partenaires d'Etréaupont que s'est déroulée notre Assemblée générale départementale, avec au programme l'élection d'un président.

Françoise et Renel
L'assemblée

Après le traditionnel mot d'accueil et la présentation des différents rapports, activités, financier et projets, et avant de passer au vote, Renel Leroy, revient sur la difficulté de former le bureau.


Une réunion du conseil sera programmée à la fin du mois.

Les discussions ayant creusé les estomacs, c'est dans la même salle que l'assemblée s'installe pour un déjeuner thiérachien. Le café terminé, nous prenons la route de Vervins pour la visite de l'imprimerie du journal "le démocrate de l'Aisne."

Quelle surprise en entrant ! Nous sommes loin des ordinateurs et des machines "offset", nous sommes dans un décor début XXème siècle, saisis par l'odeur de l'encre, du plomb et par l'ancienneté des machines. Ce quotidien créé en 1906, est aujourd'hui un hebdomadaire dont la méthode de fabrication est inchangée : lignes de plomb réalisées par le linotypiste sur une machine de 1936.


C’est une sorte de grosse machine à écrire qui fabrique les lignes de plomb qui composent les articles du journal, lignes en blocs calés dans des cadres, des matrices à imprimer.


Le montage des pages
Une grosse machine à écrire ..

Puis c'est le montage des pages, une par une. Dominique, linotypiste, et Serge, typographe et imprimeur, sont les derniers gardiens de ce savoir-faire ancien.


Et çà roule !


Bien qu'à l'âge de la retraite, souhaitons que leur vocation perdurera le plus longtemps possible pour que cet outil puisse au moins rester en état de marche et perpétuer le souvenir des métiers anciens et de l'évolution fulgurante dans le domaine de l'imprimerie.

Une visite à recommander .


 

24 juin : Les courses à La Capelle

Rendez-vous sur place à 10h30 pour une visite guidée du site.


Repas sur place au restaurant panoramique
Déroulement des courses et paris, avec peut-être la fortune en soirée !


 

25 juillet : Marche dans Paris

Après un parcours en autocar depuis Reims, une première marche dans le métro vers le Parc de Belleville à l’est de Paris.


Le Parc de Belleville- Beau panorama puis balade et pauses.

 

La Place des Vosges sous le soleil.


Pique-nique à l’ombre apprécié.


Promenade sous les arcades.

Au bord du Port de plaisance de Paris.

La Seine est tout près.

Il fait très chaud dans l’île St Louis.

On achète des glaces

Passage vers l’île de la Cité. Les cadenas.

Amour toujours ?

On quitte l’île de la Cité pour le square Viviani rive gauche. Une pause est nécessaire.

près du plus vieil arbre de Paris

On retrouve l’île de la Cité. Place Dauphine construite, comme la Place des Vosges, grâce à Henri IV.

Pause souvenir

Tiens justement le voilà le bon roi.


Le square du Vert galant.

Tout au bout de l’île de la Cité.
On regarde passer les bateaux-mouches.

Bientôt on va prendre le Pont des Arts pour retrouver la rive droite. Un petit tour au Palais royal puis le car qui nous attend Avenue de l’Opéra.

Comme disent les enfants, fatigués mais contents.


 

29 août : L'église d'Asfeld.