Ouverture du site :
30 juillet 2007

L'Andalousie

du 26 septembre au 3 octobre 2021

Prévu en 2020 mais reporté en 2021, ce voyage est organisé par "LOISIRS ET DECOUVERTES de Sissonne" avec le concours de "Voyage-Tourisme-Famille".

Ce sont 37 Membres de Sissonne et 3 Coucyssois qui participent à ce voyage de 8 jours.

Le programme

 

 

jour 1 : Aéroport de Malaga - Grenade 210 km.

Départ de Sissonne à minuit et demie pour Orly, après quelques instants de stress, nous retrouvons le correspondant de V.T.F qui nous fait passer les contrôles rapidement.
Un peu d'attente ...





l'avion ne décollera qu'à 6h05

Arrivée à Malaga à 8h35

Accueil par notre guide "José" et notre chauffeur "Salvadore"



Transfert jusqu'à notre hôtel à Grenade, il reste à faire 210 km.

Considérée comme l'une des plus belles villes de l'Espagne, Grenade jouit d'une situation géographique exceptionnelle, avec en toile de fond, les cimes enneigées de la Sierra Nevada. Sa richesse culturelle et sa prestigieuse université attirent des visiteurs et des étudiants du monde entier .
La majestueuse Alhambra fait face à l'Albayzin, ancienne cité arabe classée par l'Unesco, tandis que des maisons troglodytiques du Sacromonte accueillent des spectacles de flamenco.

Arrivée à l'hôtel, accueil par une sangria de bienvenue, installation.





Déjeuner à l'hôtel... en musique !





Si on compte bien, nous sommes 40


L'après-midi étant libre, José nous propose une balade à pied dans Grenade.

Une porte de l'Alhambra
La porte des Grenades


L'Hôtel de Ville
Patio
Eglise Santa Ana


Le fleuve Darro
La Fontaine de Charles V à la porte de la Justice de l'Alhambra


Dîner à l'hôtel puis repos nécessaire.

 

jour 2 : Grenade.

Situés sur la colline, face à l'Alhambra, nous en profitons pour faire la photo de notre groupe avec l'Alhambra en arrière-plan

Grenade et l'Alhambra
L'Alhambra
Toujours 40, tout le monde suit


Abadia del Sacro Monte (XVIIème)

L'abbaye du Sacromonte se situe au sommet du Mont Valparaíso. Il s'agit du lieu où les Livres de plomb ont été découverts au XVIIème siècle, qui relataient le martyre de San Cecilio, premier évêque et aujourd'hui patron de la ville de Grenade.





Ce qui se distingue dans ce temple, près du fleuve Darro, tracé par Juan de Maeda et terminé en 1567, sont les extraordinaires plafonds à caissons mudéjarsart chrétien influencé par l'art musulman de la nef centrale.



Le quartier maure de l'Albayzin





Minaret de San José

 



 





La cathédrale de l'Annonciation


 



Il est déjà 13h20, l'heure du déjeuner.

 



Visite de l'Alhambra

Le Qalat-al-hamra, qui signifie le "château rouge" en raison de la couleur ocre de ses murs, est l'un des plus beaux palais arabes jamais conservés. Le rafinement de l'Alhambra, son architecture en parfaite harmonie avec les jardins et les pièces d'eau, tout semble évoquer cet Eden coranique chanté dans la tradition musulmane.
Mais cette beauté dissimule bien des contradictions : sous les décors somptueux et luxueux se cachent des matériaux très pauvres, car c'est un pouvoir politique en pleine décadence qui a entrepris la construction de ce chef d'œuvre.





Cuvette d'époque...










Soirée Flamenco

Le flamenco est un genre musical et une danse datant du XVIII e siècle qui se danse seul, créé par le peuple andalou, sur la base d'un folklore populaire issu des diverses cultures qui s'épanouiront au long des siècles en Andalousie.



Après un gymkhana audacieux en minibus au travers de petites rues étroites, nous avons à peine le temps d'écluser la bière qui nous est offerte.

Place à la danse !



 





Avant de revenir à l'hôtel, petit retour sur la place visitée l'après-midi pour une vue nocturne de l'Alhambra.



 

jour 3 : Cordoue - Séville 355 km

Sur la route de Cordoue...

Le château de Almodovar del Rio
Plantations d'oliviers


Plus tranquille que Séville ou Grenade, cette belle cité fut le véritable cœur de la BétiqueProvince romaine de la péninsule Ibérique. Elle fut province sénatoriale à partir d'Auguste, avec Cordoue pour capitale, et l'une des provinces les plus riches de l'Empire romain. romaine, avant de devenir l'une des capitales d'Al-Andalus. sa mosquée-cathédrale symbolise toutes les splendeurs de la civilisation hispano-musulmane. Mais la renommée de la Mezquita, répertoriée au Patrimoine universel de l'Unesco, ne doit pas masquer le cachet de la ville : ses églises et palais, le dédale de ses ruelles, jalonnées de patios exquis et de balcons fleuris, valent à eux seuls le détour.



La Juderia

C'est le quartier juif de la ville : Les Juifs d'Espagne ont constitué l'une des plus importantes, des plus brillantes et des plus prospères communautés juives de la Diaspora, sous la domination successive de royaumes musulmans et chrétiens.

Depuis leur conversion forcée à la suite du décret de l'Alhambra en 1492, une partie des Espagnols et des Portugais juifs ont néanmoins continué à pratiquer clandestinement le judaïsme dans la péninsule ibérique.

La synagogue Junta de Andalucia

Elle est l'une des rares synagogues médiévales subsistant en Espagne. Erigée au 14e S.et de petite taille, elle prend la forme d'une pièce carrée ouverte d'un côté sur une tribune réservée aux femmes.





Dans les rues...



Ben Maimonides

Ben Maimonides
Théologien, philosophe, Médecin
Cordoue 1135 - Le Caire 1204
Il est considéré comme l’une des plus éminentes autorités rabbiniques.

Le symbole du chemin des Sefarad se compose de la forme de la péninsule ibérique formée pour la palabra Sefarad : en hébreu,ספרד.

Le Museo Taurino

Juste un petit coup d'œil sur l'entrée du musée !



Manuel Rodriguez Sanchez MANOLETE


Il est 12h30, direction le restaurant !

On longe la mosquée-cathédrale


On traverse le Guadalquivir
Au fond, la Torre de la Calahorra




Encore une petite promenade...

La porte del Puente


Ruelles blanches, portes entr'ouvertes sur des patios fleuris, grilles ouvragées, il est impossible de résister au charme du quartier juif.

Des ruelles étroites ...
Les bijoux en filigrane sont une spécialité de Cordoue


Très étroites !

 

En attendant les billets pour l'entrée de la mosquée-cathédrale


Mezquita-Catedral de Córdoba



 



Le spectacle est stupéfiant : on se retrouve plongé dans une forêt de colonnes et d'arcs dont le motif semble s'étendre à l'infini.

La visite débute par la partie la plus ancienne de la construction. Près de l'entrée, une dalle vitrée permet de voir les vestiges de l'église wisigothique de San Vicente avec ses mosaïques de tradition romaine.





 



 



En fin d'après-midi départ vers Séville et installation à l'hôtel YIT Mairena 4*

 

jour 4 : Séville 20 km

Où est passé le chauffeur ?

On le découvre dans sa chambre ... malade.

Attente à l'hôtel.

On nous trouve un chauffeur de remplacement, il s'appelle Antonio.



Attente d'une autorisation de visite

On tourne en rond devant le ministère des finances d'Andalousie.



Visite à pied



On en profite pour faire une photo de groupe avant de contourner la cathédrale dont nous n'avons pas pu visiter l'intérieur.

Splendeurs chrétienne et musulmane se côtoient comme en témoignent la cathédrale et la Giralda.
En 1401, le "Cabildo" décida de créer, selon la légende, "une église tellement grande, que ceux qui la verront terminée, nous prendront pour des fous". Elle est construite à la place de la grande mosquée dont il ne reste que le Patio des Orangers et la Gralda, ancien minaret, copie de la Kutubia de Marrakech. Christophe Colomb est enterré dans la cathédrale.



La Giralda


La Giralda, symbole de Séville, ancien minaret surmonté de la chambre des cloches. L'ensemble est couronné d'une statue symbolisant la foi et faisant office de girouette (giralda).

Plaza de España

Notre guide José nous propose cette visite en remplacement de celle de l'Alcazar que nous n'avons pu faire.

Il s'agit du pavillon de l'Espagne lors de l'exposition ibéro-américaine de 1929. Cette immense place en demi-cercle de 170m de diamètre est parcourue par un canal.Le batiment qui l'entoure se compose d'une longue galerie à arcades encadrée par deux tours de 80m de haut.
Sur place, 58 bancs sont logés dans des niches décorées d'azulejosEnsemble de carreaux de faïence décorés, illustrant des épisodes historiques de chaque province d'Espagne, et de quatre ravissants petits ponts en azulejos qui enjambent le canal.









License GFDL, Cc-by-sa-3.0


Au hasard du circuit en bus...

Le Costurero de la Reina (couturier de la reine)
Le stade Benito-Villamarín

 

Les arènes


 

jour 5 : Jerez de la Frontera - Spectacle équestre - Cadix - Jerez de la Frontera 212 km

Jerez de la Frontera

Cette dynamique cité viticole, mondialement connue pour son vin, le fameux Xérès ou Sherry, est une capitale culturelle au riche patrimoine artistique. Jerez est l'un des berceaux du flamenco, mais tient aussi sa renommée de ses traditions équestres, revitalisées par le renouveau de l'élevage des chevaux andalous, mis en valeur lors de la Feria del Caballo.

Visite du centre historique

La cathédrale
L'Alcazar


Palacio del Virrey Laserna
Le Cabildo (1575) avec les statues deJules César et Hercule
Eglise de San Dionisio


L'Hôtel de Ville


Plaza del Arenal
Monument à la gloire deJerez de la Frontera


Spectacle équestre de l'école royale

La danse des chevaux andalous est un ballet équestre exécuté par des chevaux andalous et des cavaliers en costume du XVIIIème siècle

Le Palacio del Recreo de las Cadenas, de style éclectique, fut conçu au XIXème Siècle par l’architecte français Garnier, auteur de l’Opéra de Paris et du Casino de Monte-Carlo. Actuellement c’est le siège du musée de l'art équestre.

Le Palacio del Recreo de las Cadenas








Au menu : Paella



Après-midi à Cadix

Fondée il y a 3000 ans par les Phéniciens, Cadix est la plus ancienne cité d'Occident. Elle est nichée sur une île, et s'inscrit au cœur d'un littoral de lagunes, de plages et de marais salants. En arrivant, on traverse une agglomération hérissée d'immeubles et parcourue de grandes avenues. Une fois franchie la puerta de Tierra, on découvre un quartier médiéval et la ville baroque.

La porte de la terre sur les remparts


La cathédrale
Là aussi


L'hôtel de villesur la Plaza de San Juan de Dios




Eglise Saint-Antoine
La poste






Monument à la constitution de 1812


Marais salants

Retour vers Jerez de la Frontera

Installation à l'hôtel Exe Guadalete 4*.

A l'hôtel, il est 20h

 

jour 6 : Medina Sidonia - Gibraltar - Puerto Banus - Estepona 212 km

En route vers Medina Sidonia

Visite de l'élevage de taureaux "Cebada Gago". Cet élevage porte principalement ses explications sur l'animal en temps que tel et non sur la corrida.

De chaque côté, les marques de l'élévage sur les animaux








A table à Medina Sidonia !



Départ vers Gibraltar

Gibraltar est un territoire britannique d'outre-mer sur un promontoire situé sur la côte sud de l'Espagne et dominé par le rocher de Gibraltar, une crête calcaire de 426 m de hauteur.
Tout d'abord occupé par les Maures au Moyen-Age, puis gouverné par l'Espagne, cet avant-poste a été cédé aux Britanniques en 1713.
Les différents niveaux de fortification incluent les vestiges d'un château maure du XIVe siècle ainsi que les tunnels du Grand Siège, agrandis lors de la Seconde Guerre mondiale.
Gibraltar marque l'extrême sud de l'Europe et le passage étroit (15 km) entre l'Espagne et le Maroc.







On distingue la côte africaine






La traversée des pistes de l'aérodrome


Promenade dans Puerto Banus

Puerto Banús est une marina de luxe située dans la ville andalouse de Marbella, une station balnéaire sur la Costa del Sol. Puerto Banús se trouve à l'ouest du centre-ville historique et près du quartier résidentiel connu sous le nom de Nueva Andalucía. On l'appelle le "Saint- Tropez" espagnol.

De belles voitures
Les propriétaires
Des yachts


En fin d'après-midi, départ vers Estepona

Installation et dîner à l'hôtel TRH Paraiso 4*.



 

jour 7 : Ronda - Marbella - Estepona 163 km

Après le petit déjeuner, départ pour Ronda

Erigée sur un plateau rocheux, la ville domine la gorge vertigineuse du "Tajo" (98 mètres). En se promenant dans les rues pavées de galets, on découvre un patrimoine architectural d'une richesse fabuleuse, où se mélangent constructions musulmanes, églises et palais.

Les arènes

Ce sont les plus anciennes d'Espagne (1785).











Promenade dans la ville.

Église Notre-Dame de la Miséricorde
L'église Santa Maria Maggiore
L'Hôtel de ville




Dernier coup d'œil avant de rejoindre Marbella


La vieille ville de Marbella

Entourée d'édifices historiques et de maisons andalouses blanches typiques, la Plaza de los Naranjos est le cœur de la vieille ville de Marbella. Elle doit son nom aux orangers qui encadrent la fontaine Renaissance en son centre, et elle est principalement occupée par les terrasses ombragées de restaurants.

Plaza de les Naranjos




Même les poubelles sont en fleur




Retour à l'Hôtel TRH Paraiso

et dodo !

Un cocktail +

Un repas +

Un cocktail ------------->



Pour compenser le temps perdu le 4ème jour à Séville, le déjeuner prévu le lendemain dans cet hôtel sera remplacé :

- Notre guide a négocié le service d'un cocktail avant et après le dîner.
- Notre autocariste nous offrira une dégustation de tapas à Malaga.

 

jour 8 : Malaga - 80 km

Départ de l'hôtel vers 11h

Ouvrant sur les eaux de la mer Méditerranée, Malaga s'enorgueillit d'un passé historique qui a laissé dans ses vieux quartiers de singuliers monuments.

Bientôt midi...

A l'approche de de la ville, curieusement, nous nous arrêtons dans une zone industrielle. Drôle de restaurant que ce hangar !
Il s'agit en réalité de salles superbement aménagées pour des fêtes et mariages, dans un très beau décor.







Tour de ville ...

Malheureusement le temps nous manque pour visiter Malaga et après un rapide tour de ville en bus, une superbe vue d'ensemble depuis la colline, il va falloir rejoindre l'aéroport.





Puis retour en France ...

La visionneuse des photos de la page

Toutes les photos sont ICI

 

 


Retour en haut de page Retour en haut de page Je souhaite communiquer, compléter/corriger cette page par courriel
© Site du club "Génération Mouvements - Loisirs et découverte ". Dernière modification le 23/08/2022 à 09:04