Voyage à Malte

 

du 1er au 8 septembre 2018

Voyage organisé en partenariat avec nos amis de Coucy-le-Château.

Une petite île entre la Sicile et la Tunisie

Samedi 1er septembre

Arrivée sans problème, sur l’île de Malte, caillou de 27 km x 15 km.

David notre guide, sera présent tous les jours pour nous accompagner et régler les problèmes, si nécessaire.

Face à la tour de défense Ghallis Tower, dans la Salina Bay, l’hôtel Suncrest, en forme de E.

Hôtel énorme, peut-être 500 chambres. Installation dans une chambre spacieuse avec un lit de deux mètres de large.

Un passage sous la route relie l’hôtel au complexe aquatique (piscine, pataugeoire, toboggan, transats, bar-restaurant) et à la mer, sans plage de sable, uniquement du rocher corallien.

Self-service très varié avec changement de plats tous les jours.

Observations générales

- Malte, pour 2018, est capitale européenne de la culture.
- La conduite à gauche à l’Anglaise perturbe un peu les piétons français que nous sommes au moment de traverser les rues.
- Quant à la langue, incroyable le nombre de gens qui parlent «étranger», même dans l’hôtel ou les restaurants.

 

Dimanche 2 septembre

6h30 : départ individuel, pour la visite matinale de notre lieu de résidence, l’heure est propice aux photos, peu de Maltais et de voitures, pour découvrir des choses insolites. L’agglomération est récente, sans cachet particulier. Du béton, des grues et parfois de grands terrains vagues qui attendent les promoteurs.

Devant l’hôtel, un bras de mer est occupé par une marina qui se prolonge ensuite par des marais salants. Un village de « résidences secondaires » qui bordent ces marais, sur trois niveaux, avec souvent pour seule ouverture une seule porte.

 

Arrivée de notre guide pour la semaine : Joséphine, Maltaise à l’accent chantant, intarissable, une personne à la connaissance encyclopédique sur son pays. Elle nous présente tout de ses îles, aussi bien l’histoire, la géographie que la situation économique du pays.

David et Joséphine

Matin visite des trois cités :
- Vittoriosa Cospicua et ...
- Décoration de la paroisse de Paola.
- Passage le long de l’enclave maritime de Dock Yard Creek, une marina où sont au mouillage des bateaux parfois très très luxueux.

Toujours les remparts, une première porte, celle dite de l’Amirauté.

Voisine de cette porte, l’église de Vittoriosa, surmontée d’une croix de Malte. Dans le pavage sont incorporées de magnifiques dalles de sépultures de religieux, en marbre multicolore.


Nous arpentons de petites ruelles pour nous rendre au palais de l’inquisiteur.


Un dédale de couloirs et d’escaliers, pour terminer par la prison avec gravures sur les murs des geôles.

Visite du palais de l’inquisiteur

Ce qui semble un joli puits est en fait une fosse d’aisance, le système d’évacuation des « égouts à ciel ouvert » ce qui, compte-tenu de la chaleur ambiante et du confinement du lieu, devait être insupportable à respirer.

Des geôles portent, gravés dans la pierre, les dessins parfois artistiques faits par les prisonniers de l'inquisition. .


Repas au restaurant le Zonqar Point avec un problème qui sera récurant tout le long du séjour, la boisson, non prévue dans le repas ; ce qui amène parfois de longues discussions dues à la barrière de la langue ; d’où la remarque judicieuse d’un serveur « commandez en anglais ! ».


Une halte pendant la traversée de Paola nous fait admirer les décorations en vue de la fête de la paroisse. Les rues sont décorées de bannières aux couleurs propres à la commune, ici le bleu et le jaune.

Plusieurs statues de papier mâché sont déjà installées sur leur piédestal. Le siège des membres de la communauté sera même visité en toute liberté, par certains membres de notre groupe.

Toujours à Paola, passage rapide en car devant le complexe de la mosquée-madrassa Mariam Al Batool, d’origine Libyenne, seule mosquée de Malte.

Départ en bateau à partir de Sliema, pour découvrir les différentes baies de La Valette ce qui aidera à se situer plus facilement lors de la visite piétonne de la ville le lendemain.


Excursion nautique dans les eaux Maltaises avec le bateau Captain Morgan pour voir les différentes communes et leurs fortifications.

Fortifications de la Valette et de ses environs.

 

Commune de Sliema et le fort de Tigne fort
Commune de Pieta

Commune de la Valette et le Fort saint Elmo

Commune de Victoriosa et le Fort Saint Ange Angelo
Commune de Cospicla de Senglea

Pour terminer par le Passage devant le fort Ricasoll, fermé au public, réservé aux tournages de films tel que Gladiator.

Russel CROWE, en général romain, dans le film Gladiator.

Retour dix-sept heures.

Piscine, un bon moment de détente goûté de beaucoup, malgré la fermeture à dix-huit heures.
Le rituel de l’apéritif s’installe à 18h45, avant le repas de 19h30.
21h00, coucher de bonne heure, les programmes de télévision se composant de seulement 5 chaines françaises dont trois d’informations et une de sport.

 

Lundi 3 septembre

6h30 : Balade matinale pour découvrir d’autres facettes de notre lieu de villégiature.

Des grues pour construire des immeubles de tous standings, un bétonnage impressionnant et qui n’est pas propre à notre lieu de séjour, c’est identique sur toute la côte, un urbanisme qui semble désordonné à mon goût.

9h00 : départ pour Lavalette. Ce sera une grosse journée avec beaucoup de marche et beaucoup de marches.

La statue de l’Indépendance du21 septembre 1964
 Puis la statue de « 1913 »

 

 

 

 

 

 

 

Puis rejoindre la fontaine des tritons située sur une grande esplanade faisant face à l’ancienne porte qui nous permet de franchir les murailles pour pénétrer au cœur de la ville ancienne, en empruntant la Républika, l’avenue centrale.

La fontaine des tritons

 

 

Un panneau rappelle le légendaire Corto MALTESSE d’Hugo PRATT.


Passage devant l’assemblée, un bâtiment moderne fait de verre et de pierre.

 

Nous empruntons l’artère principale de la ville.


Visite de la co-cathédrale saint John ou cathédrale Saint Jean 1573 à 1577, pavage fait des tombes des chevaliers de Malte, les murs sont ornés de sculptures dorées à l’or fin, Cathédrale en 1816 et donc Co-cathédrale avec celle de Mdina.

A noter l’oratoire de la décollation de Saint Jean, puis une pièce réservée aux tableaux de Michel-Ange dit le Caravage.


Devant le palais des grands maîtres devenu le palais de Madame la Présidente, relève de la garde dans un style très monégasque.

 

Visite du palais présidentiel.

De grandes galeries décorées du sol au plafond, avec fresques murales dépeignant l’ancienne Malte. Des tableaux des grands maîtres de l’ordre des chevaliers de malte ainsi que de nombreuses armures anciennes égayent les grands couloirs.

4 salles du palais présidentiel sont ouvertes à la visite.

Une grande collection d’armures décore les couloirs, la raison en est que chaque chevalier qui décède doit donner son armure à l’ordre.

Pause sur la place Républic, Square où trône la statue de la reine Victoria érigée en 1891 et œuvre du Sicilien Guiseppe VALENTE, un très beau perchoir à pigeons.

L’auberge de Provence devenu le musée archéologique.

 

Visite musée archéologique préhistorique. Cette visite nous permettra de mieux appréhender les visites de sites archéologiques à venir.


Repas The Blue Longe Ber et hôtel Osborne.

Promenade digestive sur les remparts de la ville.

Statue de Jean DE VALETTE,Grand Maître (1557-1568)

Bref passage dans l’église de Notre-Dame de la Victoire, la plus ancienne de La Valette (première pierre le 28 mars 1566). Nommée ainsi pour commémorer le grand siège de la ville.

Passage devant l’auberge de Castille, située sur Merchant Street.

Depuis les jardins en terrasse d’Upper Barracca on peut découvrir une vue imprenable sur le port. Une statue très souriante de Churchill côtoie celle de trois Gavroches.

 


Sur la terrasse bordant la mer un impressionnant alignement de canons, toujours en service actuellement.

Batterie de Salutation, Saluting Battery

 

Pour assister au tir, il faut être dans le jardin à 12h00 précises.

Malte expérience : Projection cinématographique de l’histoire de Malte, un pays ayant souffert de tous temps des invasions, ce qui en fait aujourd’hui un savant mélange de Sicilien, Phénicien, Romain, Byzantin, Arabe, Espagnol, Italien et bien d’autres comme les Anglais qui laisseront en souvenir la conduite à gauche et les cabines telephoniques peintes en rouge , pour terminer par les Allemands, au souvenir douloureux pour les Maltais.

Malte expérience

Retour à l’hôtel.

Visite individuelle de l’aquarium,
à voir cinquante bassins aquariums et terrariums.

 

Mardi 4 septembre

Départ huit heures pour le Ferry.

L’île de Gozo, un mouchoir de poche de 14 km x 7 km, mais chargé de paysages magnifiques avec des côtes bordées de falaises et un ensemble plus verdoyant que l’ile de Malte.

La visite commence par Djwejra Inland Sea, une petite crique ou nous attendent des petites barquasses pour partir découvrir la côte après un passage dans une très haute et étroite fissure dans la falaise.

Nous découvrons de l’autre côté un ensemble de hautes falaises et une mer d’un bleu profond.

La visite de grottes nous amène à la plus réputée, la Grotte bleue avec une eau aux reflets bleu ciel.


 

Ce que nous avons vu.
Ce que nous aurions avant le 8 mars 2017.
Remake d’« Indiana-Jones et l’arche perdue », du genre Etretat, la « fenêtre d’Azur » sculptée par la mer, s’effondre en 2017.
Une catastrophe touristique.

 

Le site néolithique Ggantija (« tour des géants » en maltais), se visite après une brève introduction muséographique.
Un empilement d’énormes blocs de calcaire corallien formant des ensembles de salles à l’usage incertain.

Fliegu un restaurant dominant la plaine

Falaise Xlendi encore une petite crique après le passage devant une grande carrière de pierres à ciel ouvert

Arrêt commercial à Fontana dans les deux boutiques artisanales, l’une de produits régionaux allant des chaussettes tricotées en laine à l’huile d’olive locale et l’autre présentant des bijoux et divers colifichets.

Pour les plus curieux, découverte de deux magnifiques lavoirs, c'est l’occasion de se rafraichir un peu.


Victoria, passage dans un quartier décoré en vue d’une fête religieuse, toujours ces bannières statues de papier mâché.


Citadelle restaurée grâce aux subventions européennes dans un style particulier. La balade ne vaut que pour le point de vue, la visite de la cathédrale et du musée n’étant pas prévus.

Ferry pour le retour dans un chronométrage parfait.

Passage devant la baie de Saint Paul pour découvrir une grande plage de sable blanc venu de « Jordanie ».

 

Passage par saint Paul, par la corniche.


17h00 retour à l'hôtel

Piscine de l’hôtel jusqu'à 18h00

 

Mercredi 5 septembre

6h30 promenade matinale de la côte de l’aquarium et retour par le bord de mer, découverte de marais salants naturels formés par des retenues naturelles de l’eau de mer.

9h00 Mosta, son église avec son dôme et sa bombe.


Attard, le jardin de la Présidente

Magasin Gold Market sur la Mdina Rad a Attard, présentation sur 3 étages de divers produits
- bijoux et filigranes
- produits régionaux
- bijoux et produits de luxe

Ta Qali : visite du marché artisanal. En fait il ne reste qu’une verrerie, l’âge des souffleurs de verre surprend, il s’agit de jeunes gens d’une trentaine d’années voir moins. La salle d’exposition des réalisations est énorme tant il existe de produits différents avec quelques pièces vraiment originales comme une paire de cygnes prenant leur envol ainsi que deux raies d’un grand réalisme.



Réalisation, en direct, d’une fleur de verre, irisée de couleurs.

Après-midi, balade digestive dans Mdina.

 

L’ancienne ville de Mdina est confinée à l’intérieur de remparts, il faut exploiter le terrain au maximum. Nous arpentons de petites ruelles bordées de maisons à plusieurs étages.

- C'est l'ancienne capitale de Malte. De riches demeures ainsi que plusieurs couvents dominent du haut de cette colline presque tout l’ensemble de l’ile. Le paysage est décrypté avec précision par Joséphine notre guide.


Juste avant le repas, Rabat les catacombes de Saint Catald, loin de Rome et ses km de galeries, ici nous sommes en présence d’une vingtaine de sépultures conservées dans un très bon état.



Repas au Bottegin Palazzo Xara à Rabat.



Falaises de Dingli situées au Sud-Ouest de l’île. Les falaises abruptes font face à l’Afrique. La petite île de Filfa culmine à 244m.

Eglise de Mosta et sa coupole :
- En arrivant on peut déjà admirer la façade reposant sur d’imposantes colonnes et ornée de plusieurs statues en pied de divers saints. Une fois à l’intérieur la surprise est totale, petite sœur de Saint Pierre de Rome et classée troisième derrière Sainte Sophie d’Istanbul, elle présente un dôme défiant les lois de l’architecture.

La coupole
La bombe
- Traversée en 1942 par une bombe allemande n’ayant pas explosé, la coupole a résisté a cet outrage en laissant une trace de son passage. Cette église au profil si particulier est visible de très loin, bien que plus modeste que le Panthéon à Rome qui a servi de modèle à sa réalisation.

Jardins botaniques de San-Anton, un moment de rafraichissement dans des jardins qui côtoient la résidence présidentielle. Ici pas de miracle, la présence de l’eau sous forme de fontaines et d’irrigation fait que tout pousse, aidé par la présence active de plusieurs jardiniers.

Déjeuner touristique à Rabat dans un cadre magnifique mais au service quelque peu débordé, un souvenir à oublier.

Visite de Mdina.

 

Jeudi 6 septembre

Promenade matinale a l’église de Bugibba, ensemble église couvent hyper moderne financé par l’Europe, messe à 7h00 avec un prêtre. De loin cela ressemble à un château fort.

Journée vers le Sud et temples.

Grotte bleue et balade en barque, une promenade d’environ 30 mn dans plusieurs anfractuosités des falaises et plus particulièrement la grotte bleue. Son nom est dû aux reflets bleu-ciel de la mer selon l’éclairage du soleil.

Limestone Héritage, une carrière de pierre abandonnée dans laquelle est reconstitué de plusieurs manières le monde des carriers.
- Présentation de scènes presque vivantes avec des mannequins des différentes phases de l’exploitation des carrières, d’abord de façon manuelle puis mécanique.


L’exploitation terminée, la carrière devient un verger planté de citronniers, d’orangers, agrémenté d’une magnifique cascade. La visite se termine par une présentation muséographique des différents outils utilisés depuis des lustres, voire de l’âge de pierre.
- La normalisation de l’extraction fait que l’on retrouve toujours le même format de pierre sur les deux iles quelle que soit l’utilisation bâtiment, mur de jardin.

On peut féliciter les gardiens du lieu pour leur mise en valeur du site.

Marsaxlokk, littéralement le port du Sud Est, est un village de pêcheurs, un port couvert de barques de tous styles, de la coquille de noix aux gros bateau, mais une absence quasi-totale de pêcheurs et les seuls poissons, seront ceux de l’étal d’un restaurant et ceux faisant partie de notre menu.

Au même lieu, repas dans un restaurant, le Carrubia, bondé !

Nous resterons à quai environ une heure pour découvrir le port et aussi les marchands de souvenirs.

Ghar-Dalam un site archéologique, un bien curieux site archéologique situé sur la Zejtun-Road à Birwebbuga, un bond en arrière de 5000 ans.
- D’abord une salle pédagogique pour quelques commentaires éclairés de notre guide, ensuite de nombreuses vitrines remplies d’ossements d’animaux tels qu’hippopotames et éléphants, ainsi que plusieurs squelettes reconstitués, avant de descendre dans une grotte à l’éclairage limité, dommage.


Tarxien situé en pleine agglomération de Paola, encore un site de la préhistoire direz-vous. Là, agréable surprise.
- Après avoir traversé une maison d’accueil, le lieu s’ouvre sur une grande esplanade dont la moitié est occupée par le site archéologique couvert d’une impressionnante toiture, pour une visite à l’ombre, commentée par Joséphine. Le site révèle une histoire de temple très captivante.

- L’ensemble est constitué d’énormes pierres, parfois finement sculptées de motifs représentant souvent des spirales et parfois d’animaux, différentes pièces avec par endroits des dépôts de pierres rondes ayant servi à déplacer ces blocs de plusieurs tonnes.

Le retour, très rapide pour certains et certaines, consistera à rouvrir les yeux devant l’hôtel après une journée bien remplie faite sous les 40 degrés.

17h00 Piscine pour la moitié du groupe


 

Vendredi 7 septembre

9h00 pour une demi-journée. Thème de la sortie, les vieux villages et dégustation.

En route, un ramassage d’oignons.

Passage devant M’Dina

Zebbug. Nous trouvons l’église fermée.

De retour au car, Joséphine est invitée à nous faire visiter une association de musique fondée en 1851.
- L’occasion de découvrir une bâtisse énorme au rez-de-chaussée un bar et au premier étage une salle d’honneur contenant la mémoire de l’association.

 

Vieille de 200 ans, une primitive boule à facettes, fonctionnant à l’aide d’une lampe à pétrole.
Collection de trophées précieusement conservés

Nous traversons la place, un marché local ...

 

... avec des gens très sympathiques.
Photo à la demande de ces vieux Maltais, c’est rare.


Qormi et ses petites ruelles
Rue Triq Correa
Façade portant la statue de Manuel PINTO DE FONSECA (1741-1773).

Près de Mdina sur l’ancienne base d’aviation anglaise désaffectée, s’est installé un vigneron. L’hôtesse d’accueil nous fait la visite des lieux.

- En sous-sol, les chais remplis de tonneaux dont certains de fabrication française, ensuite le premier étage pour une dégustation de vins blanc et rouge accompagnée de fromages et de gâteaux.

Ce sera notre dernière visite, il est temps de penser à la photo de groupe faite sur la terrasse d’où l’on peut avoir une vue d’ensemble sur le domaine viticole. Au loin, plusieurs petites mains africaines s’affairent au désherbage des vignes.

13h00, retour hôtel pour le seul repas pris le midi à l’hôtel.

Après-midi libre

Départ à 14h00 pour La Valette avec un bus du réseau public. Il en coûte 2 euros, il faut aussi l’heure du voyage.

En individuel :
- Balade en petit train dans et autour de La Valette en une demi-heure et en anglais.
- Ensuite visite du Palace Armoury, musée d’armement situé sous le palais présidentiel à Saint-Georges Square, pour visiter deux grandes salles remplies d’armures, de casques, d’épées, de canons, bref le petit matériel pour défendre Malte avec plus ou moins de réussite, accumulé par les Chevaliers de Malte tenus à leur décès, de donner leur armure à l’ordre, d’où une collection impressionnante.

17h00 nous sommes invités à quitter les lieux pour la fermeture, après seulement 1h30 de visite mais qui aurait même pu se prolonger, tellement il y avait de choses à voir.

Pour quelques-uns, avides de connaissances et de culture, il reste à visiter le musée militaire des chevaliers de Malte, situé à la présidence.




David, sur notre demande tardive, a démarché pour mettre sur pied un repas maltais du vendredi soir. Un miracle qu’il soit resté dix places, prises rapidement.

19h30 : Pour 10 privilégiés, soirée Maltaise avec repas dansant pour finir en douceur un séjour bien rempli.





Samedi 8 septembre

Retour
12h30 à l'aéroport



15h10 départ du vol KM 466.

 

Et pour finir ...
La photo souvenir !


Merci aux photographes ...

Rédaction : Jean-François MARTIN

Mise en page : PH


Retour en haut de page Retour en haut de page Je souhaite communiquer, compléter/corriger cette page par courriel
© Site du club "Génération Mouvements - Loisirs et découverte ". Dernière modification le 10/12/2018 à 09:36